HYPNOSE

& TROUBLES DE L’ALIMENTATION

Pourquoi l’utiliser en cas de trouble de l'alimentation?

L’hypnose est une technique thérapeutique qui facilite les changements comportementaux, c’est en cela qu’elle est indiquée pour traiter certains troubles alimentaires et également pour favoriser la perte de poids. De plus, différentes études [1, 2] ont montré que les individus anorexiques et boulimiques étaient particulièrement réceptifs aux suggestions hypnotiques. Elle est donc particulièrement conseillée en complément d’une thérapie cognitivo-comportementale afin de traiter les problèmes liés à l’alimentation.

 

Elle peut agir de différentes manières:

 

  • En cas de troubles alimentaires, l’individu n’arrive pas à se contrôler et n’est plus maître de lui-même: il effectue ses compulsions de façon automatique. L’hypnose est un facilitateur qui permet de défaire cet automatisme et de remplacer les comportements néfastes par des comportements normaux et adaptés.

  • L’hypnothérapeute peut également travailler sur l’image du corps de l’individu afin de l’aider à se voir tel qu’il est réellement et sur son estime de soi afin de l’aider à mieux s’accepter.

  • Dans la plupart des cas d’anorexie et de boulimie, les causes sont profondes et souvent inconscientes. L’hypnose permet de trouver ces causes et d’agir dessus grâce aux suggestions et à l’accompagnement thérapeutique.

  • Elle peut aider à l’individu à se reconnecter avec ses sensations corporelles afin de mieux percevoir les goûts des aliments ou la sensation de satiété.

  • Elle a un impact positif sur le stress et la gestion des émotions qui sont des déterminants très importants du comportement alimentaire.

Chiffres clés tirés des études

Dans une étude réalisée en 2014 [3] sur 60 participants obèses, les chercheurs ont comparé les effets sur ces participants de séances d’hypnothérapie cognitivo-comportementales par rapport à des séances d’hypnose alliant des éléments de psychothérapie énergétique. Les résultats ont montré que les deux traitements avaient permis d’améliorer le poids, les habitudes alimentaires et l’image corporelle des participants. Une analyse réalisée en 1995 [4] sur quatorze sujets boulimiques a montré que des séances d’hypnothérapie cognitivo-comportementales avaient permis de réduire la fréquence des crises de boulimies et de vomissements des participants et ce, même deux ans après le suivi.

Si vous souhaitez pratiquer seul

Voici un exercice simple afin de vous aider à adopter une meilleure alimentation.

 

• Commencez par vous installer dans un endroit calme au sein duquel vous ne serez pas dérangé.

• Fermez les yeux et respirez lentement pendant quelques minutes.

• Prenez conscience de votre corps et de vos sensations.

• Une fois que vous vous sentez détendu, répétez cinq fois à voix haute « Aujourd’hui je mange équilibré en prenant soin d’ingérer uniquement la quantité d’aliments dont mon corps a vraiment besoin. » ou « Aujourd’hui, je mange de façon saine ». Vous pouvez également vous visualiser en train de manger un repas équilibré et imaginer les effets positifs que cela aurait sur votre corps et votre mental. Respirez calmement et revenez dans le présent.

Bibliographie

[1] Covino, N. A., Jimerson, D. C., Wolfe, B. E., Franko, D. L., & Frankel, F. H. (1994). « Hypnotizability, dissociation, and bulimia nervosa ». Journal of Abnormal Psychology, 103 (3), 455. [2] Kranhold, C., Baumann, U., & Fichter, M. (1992). « Hypnotizability in bulimic patients and controls ». European Archives of Psychiatry and Clinical Neuroscience, 242 (23), 72-76. [3] Gelo, O. C. G., Zips, A., PonocnySeliger, E., Neumann, K., Balugani, R., & Gold, C. (2014). « Hypnobehavioral and hypnoenergetic therapy in the treatment of obese women: A pragmatic randomized clinical trial ». International Journal of Clinical and Experimental Hypnosis, 62 (3), 260-291. [4] Griffiths, R. A. (1995). « Twoyear followup findings of hypnobehavioural treatment for bulimia nervosa ». Australian Journal of Clinical and Experimental Hypnosis, 23, 135-135. [5] Wollman, L. (1962). « Hypnosis in weight control ». American Journal of Clinical Hypnosis, 4 (3), 177-180. [6] Gross, M. (1984). « Hypnosis in the therapy of anorexia nervosa ». American Journal of Clinical Hypnosis, 26 (3), 175181. [7] Bourgeois, C. H. A. G. P. (2002). « L’obésité: un défi pour l’hypnose ». Rev Med Suisse, 2 , 22-214.

  • White Instagram Icon

Contact : 

Address

500 Terry Francois Street

San Francisco, CA 94158

logoAID HD.jpg