OSTÉOPATHIE

& DOULEURS

Pourquoi utiliser l'ostépathie en cas de douleurs?

Pour l’instant, les effets positifs de l’ostéopathie sur certaines douleurs aiguës et chroniques ont été mis en évidence par diverses recherches scientifiques, mais les mécanismes à l’œuvre restent non identifiés. D’après la théorie de cette discipline, l’ostéopathie permettrait d’apaiser les douleurs en s’attaquant directement à l’origine de celles-ci.

 

L’ostéopathe va procéder à un rééquilibrage du corps de son patient, ce qui conduit à un rétablissement de la motilité du corps et limite les impacts négatifs de ces douleurs sur le quotidien de l’individu. Jusqu’à présent, l’ostéopathie a fait ses preuves dans le traitement des douleurs dorsales, de la hernie discale, des migraines et des douleurs articulaires. Elle peut également apaiser les douleurs associées aux adhérences des cicatrices chirurgicales via un travail sur la surface à l’aide de techniques douces.

Chiffres clés tirés des études

Diverses études ont été menées sur des individus souffrant de lombalgie chronique dont une étude en 1999 [1] qui a montré qu’après quelques séances d’ostéopathie, les participants avaient diminué leurs prises d’analgésique et d’anti-inflammatoires.

Dans une autre étude [2] réalisée sur cinquante-huit individus ayant des douleurs au cou, les résultats ont mis en avant une réduction significative de l’intensité de la douleur après la réalisation des manipulations ostéopathiques.

Si vous souhaitez pratiquer seul

En cas de mal de dos, mettez-vous debout et étirez votre bras au-dessus de votre tête afin que votre main atteigne presque votre oreille. Réalisez l’exercice simultanément avec vos deux bras, trois fois de chaque côté.

Afin de faire diminuer la pression subie par la colonne vertébrale, vous pouvez vous asseoir le dos droit et placer vos poings de chaque côté de vos hanches. Appuyez tout en baissant un peu vos épaules.

Bibliographie

[1] Andersson, G. B., Lucente, T., Davis, A. M., Kappler, R. E., Lipton, J. A., & Leurgans, S. (1999). « A comparison of osteopathic spinal manipulation with standard care for patients with low back pain ». New England Journal of Medicine, 341 (19), 1426-1431.

[2] McReynolds, T. M., & Sheridan, B. J. (2005). « Intramuscular ketorolac versus osteopathic manipulative treatment in the management of acute neck pain in the emergency department: a randomized clinical trial ». Journal of the American Osteopathic Association, 105 (2), 57.

[3] Posadzki, P., & Ernst, E. (2011). « Osteopathy for musculoskeletal pain patients : a systematic review of randomized controlled trials ». Clinical rheumatology, 30 (2), 285-291.

  • White Instagram Icon

Contact : 

Address

500 Terry Francois Street

San Francisco, CA 94158

logoAID HD.jpg