HYPNOSE

& TROUBLES DU SOMMEIL

Pourquoi utiliser l'hypnose en cas de douleurs?

L’hypnose est une technique efficace pour améliorer les troubles du sommeil puisqu’elle va agir à plusieurs niveaux

 

  • Dans la plupart des cas, les troubles du sommeil et plus particulièrement les insomnies sont liées à une forte activité mentale notamment au niveau du système nerveux sympathique. Or, l’hypnose est une méthode qui réduit l’excitabilité nerveuse et qui provoque un état de relaxation physique et mentale propice à l’endormissement.

  • Elle peut agir sur les causes sous-jacentes aux troubles du sommeil: après avoir induit un état d’hypnose chez son patient, l’hypnothérapeute va pouvoir le questionner afin d’identifier les causes inconscientes à l’origine de ses troubles du sommeil. Après les avoir identifiées, il s’agira de travailler sur celles-ci afin de régler le problème à la source.

Chiffres clés tirés des études

Une étude [1] réalisée en 2007 a comparé les effets d’un somnifère (le zolpidem) et de l’hypnose sur la qualité du sommeil de patients souffrant de trouble de stress post-traumatique. Les résultats ont montré que le temps de sommeil total avait augmenté chez 82,3 % des participants du groupe hypnose contre 66,6 % des participants du groupe somnifère. De plus, près de 88 % des participants du groupe hypnose rapportaient une bonne qualité de sommeil, contre 26 % des participants du groupe somnifère. Les résultats de deux autres études menées en 2007 [2] et en 1991 [3] suggèrent que l’hypnose pourrait être efficace contre certaines parasomnies, comme le somnambulisme et les terreurs nocturnes, mais des recherches ultérieures sont nécessaires afin d’appuyer ces résultats.

Si vous souhaitez pratiquer seul

L’autohypnose est une pratique très courante en hypnose que vous pouvez apprendre seul, même si nous vous recommandons tout d’abord d’être entraîné par un thérapeute. Voici un exercice d’autohypnose contre la douleur qui utilise la visualisation: lorsque la douleur survient, installez-vous confortablement et concentrez-vous sur un point fixe.

 

Progressivement, votre respiration ralentie et vos paupières deviennent plus lourdes, vous êtes en état d’hypnose. Fermez les yeux et imaginez le nerf responsable de votre douleur, coupez-le (mentalement) une ou plusieurs fois tout en respirant profondément.

Bibliographie

[1] Abramowitz, E. G., Barak, Y., Ben-Avi, I., & Knobler, H. Y. (2008). « Hypnotherapy in the treatment of chronic combat-related PTSD patients suffering from insomnia: a randomized, zolpidem-controlled clinical trial ». Intl. Journal of Clinical and Experimental Hypnosis, 56 (3), 270-280. [2] Hauri, P. J., Silber, M. H., & Boeve, B. F. (2007). « The treatment of parasomnias with hypnosis: a 5 year followup study ». Journal of Clinical Sleep Medicine, 3 (04), 369-373. [3] Hurwitz, T. D., Mahowald, M. W., Schenck, C. H., Schluter, J. L., & Bundlie, S. R. (1991). « A retrospective outcome study and review of hypnosis as treatment of adults with sleepwalking and sleep terror ». Journal of Nervous and Mental Disease. [4] Serban, I. L., Padurariu, M., Ciobica, A., Cojocaru, D., & Lefter, R. (2013). « The role of hypnosis and related techniques in insomnia ». Archives of Biological Sciences, 65 (2), 507-510.

  • White Instagram Icon

Contact : 

Address

500 Terry Francois Street

San Francisco, CA 94158

logoAID HD.jpg