QI GONG

& DOULEURS

Pourquoi utiliser le QI GONG en cas de douleurs?

Le qi gong, est constitué d’exercices physiques effectués dans un état de méditation provoqué par une grande concentration. Cette pratique travaille sur tous les niveaux du corps, tels qu’ils sont définis dans la médecine chinoise traditionnelle: physique, psychique (mental/esprit) et énergétique. Il apparaît utile pour remobiliser le corps et le réapprivoiser dans sa dynamique (posture et mouvement). Il s’intègre pleinement dans le parcours de soins en apportant des outils pour apprendre à vivre différemment avec la douleur et ne plus la subir.

Chiffres clés tirés des études

Il existe plusieurs études montrant les bénéfices de la pratique du qi gong pour la prise en charge de la douleur [1-4] (douleur rachidienne, pathologie arthritique, fibromyalgie…). Ses bénéfices s’appliquent aussi aux populations particulières comme le sujet âgé, limité dans ses mouvements [5] ou chez les soignants dans un contexte de douleurs professionnelles [6].

 

Globalement la pratique du qi gong apparaît simple, réalisable par les plus fragiles (sujets âgés) avec un impact positif (mais pas toujours statistiquement significatif) sur la douleur mais aussi la dépression, l’équilibre, la qualité de vie, l’état de stress. La plupart des auteurs soulignent également le faible coût de cette prise en charge globale que représente cette pratique, qui n’a aucun effet indésirable, et peu ou pas de contre-indication. Le qi gong se présente donc comme une proposition de soin de support toute à fait adaptée, bien que des études bien conduites soient encore nécessaires pour le valider de façon durable.

Si vous souhaitez pratiquer seul

Pour le qi gong et la médecine chinoise traditionnelle, la douleur est toujours le signe que la circulation normale de l’énergie est bloquée. Le mouvement remet en circulation le qi et le sang dans le corps et libère toutes les articulations. Nous vous proposons un enchaînement de huit mouvements lents, étirements doux, à pratique sans jamais forcer, en cherchant le relâchement musculaire et nerveux.

 

Important pour la pratique

  • Mettre en mouvement avec beaucoup de douceur la zone douloureuse

  • Toujours associer le mouvement à la respiration

  • Alterner pratiques en mouvement et postures debout ou assise

  • Traiter en automassage.

 

1 er mouvement « le serpent argenté tire la langue »

Travaille sur les organes de la rate et de l’estomac. On s’enracine et on génère le mouvement de transfert du poids du corps d’une jambe sur l’autre. Mouvement d’étirement jusqu’au bout des doigts qui dégage les énergies usées. Un bras vers l’avant paume vers le ciel, l’autre vers l’arrière paume vers la terre.

 

2e mouvement « la fée du ciel sème ses fleurs »

Travaille les organes du rein et de la vessie. Toujours à partir de l’enracinement et de la poussée dans le sol, on génère un mouvement de la taille qui étire les flancs et produit un massage des surrénales et des reins. On est dans la dominante de l’élément eau et la fluidité. Mouvement du « serveur » une main puis l’autre.

 

3e mouvement « les deux dragons agitent la mer »

C’est aussi un travail sur les organes du rein et de la vessie. Le principe reprend celui de l’exercice précédent avec une ouverture du travail plus en profondeur, sur les muscles et les tendons. On entre dans l’élément bois. Par impulsion de la hanche, les deux mains font un mouvement de spirale vers le haut puis vers le bas.

 

4e mouvement « la grue immortelle joue sur l’eau »

Travaille sur les organes du poumon et du gros intestin. On ouvre la cage thoracique, bras sur le côté, puis au-dessus de la tête, avant de descendre sur la jambe d’appui et d’ouvrir le méridien de la vessie. Travail d’assouplissement et d’ouverture de tout le corps. On entre dans la dominante de l’élément métal.

 

5e mouvement « le cerf vif regarde derrière »

Fluidité des poignets, poussée dans le sol qui symbolise le bois qui doit rester dans la terre. Le mouvement part de la taille et tourne autour de l’estomac. Mettre le pied en T en transférant le poids du corps sur cette jambe, arrondir le bras opposé devant la tête en regardant le talon à l’arrière. Transférer le poids du corps sur l’arrière en ramenant le bras avant et refermer le pied en ramenant le bras arrière. On pousse la terre et le ciel, l’énergie de la rate monte, et l’énergie de l’estomac descend. Ce mouvement se situe dans les éléments terre et eau.

 

6e mouvement « le tigre blanc montre ses griffes »

Travail sur le foie. Ce mouvement est très proche du 1er mouvement (serpent), mais avec une densification des muscles que l’on relâche ensuite (griffes du tigre). Avec le regard du tigre dans l’intention faire sortir la colère par les yeux.

 

7e mouvement « l’aigle puissant déploie ses ailes »

Travaille sur les organes du poumon et du gros intestin. Une main est épée, l’autre sabre. L’intention est dans l’index du bras épée. On tourne la tête pour étirer le méridien du gros intestin. Du même côté, la jambe va à l’arrière, la main monte paume vers le ciel On sollicite le méridien de la vésicule biliaire par le pas croisé.

 

8e mouvement « l’ours noir secoue ses lombes »

Ce mouvement nous ramène à la terre. Secouer le corps de droite à gauche, le mouvement part de l’estomac Il faut détendre tout le sacrum et faire vibrer l’énergie dans tout le corps.

Bibliographie

[1] Rendant D., Pach D., Lüdtke R., Reisshauer A., Mietzner A., Willich S.N., and al. (2011). « Qi gong versus exercice versus no therapy for patients with chronic neck pain: a randomized controlled trial ». Spine. 36 (6), 419-427 [2] Jahnke R., Larkey L., Rogers C., Etnier J., Lin F. (2010). « A comprehensive review of health benefits of Qi Gong and tai chi ». Am J Health Promot. 24 (6), e1-e25. [3] Lee M.S., Pittler M.H., Ernst E. (2009). « Internal Qi Gong for pain conditions : a systematic review ». J Pain. 10(11), 1121-1127. [4] Mannerkorpi K., Arndorw M. (2004). « Efficacy and feasability of a combination of body awareness therapy and Qi Gong in patients with fibromyalgia: a pilot study ». J Rehabil Medicine. 36, 279-281. [5] Howe T.E., Rochester L., Neil F., Skelton D.A., Ballinger C.(2011). «Exercise for improving balance in older people », Cochrane Libr Rev. [6] Griffith J.M., Hasley J.P., Hong L., Severn D.G., Conner L.H., Adler L.E. (2008). « Qi Gong stress reduction in hospital staff », J Altern Complement Med. 4 (8), 939-945.

  • White Instagram Icon

Contact : 

Address

500 Terry Francois Street

San Francisco, CA 94158

logoAID HD.jpg