NATUROPATHIE

& TROUBLES DE L’ALIMENTATION

Pourquoi l’utiliser en cas de trouble de l'alimentation?

Très souvent, les individus souffrant de troubles alimentaires ne parviennent plus à bien s’alimenter, que ce soit quantitativement ou qualitativement. L’alimentation est un des leviers sur lesquelles la naturopathie va pouvoir agir, mais pas que, puisque la prise en charge est globale et holistique. Outre l’alimentation, le programme proposé par le naturopathe contient également des conseils non alimentaires pouvant être liés à l’activité sportive, aux habitudes de vie…

 

La particularité de la naturopathie est qu’elle s’adapte pleinement au profil de la personne. En ce qui concerne les anorexiques, la naturopathie est recommandée en complément d’un suivi psychologique, afin d’aider l’individu à réintégrer progressivement des aliments plus riches et adaptés à son organisme. Cela va permettre de prendre du poids tout en respectant les contraintes de la maladie. Pour ce qui est des individus souffrants de boulimie ou d’hyperphagie, il est connu que l’ingestion à haute dose d’aliments gras et sucrés, ainsi que la sédentarité, favorisent les compulsions alimentaires. Le naturopathe va donc prendre cela en compte afin de créer un programme personnalisé limitant les compulsions.

 

Souvent, les troubles alimentaires sont causés ou aggravés par des difficultés à gérer le stress et l’anxiété, la naturopathie peut agir sur ces leviers également grâce à des exercices de relaxation, l’adoption d’aliments antistress (comme le magnésium) ou la pratique d’une activité physique.

 

De façon générale, la naturopathie est très utile afin d’aider les individus à perdre du poids ou à améliorer leur santé.

Chiffres clés tirés des études

Jusqu’à maintenant, il n’existe pas encore d’études scientifiques portant sur les effets de la naturopathie en tant que discipline. Cependant, il est attesté que de nombreux moyens naturels facilitent la perte de poids et permettent d’améliorer la santé. Dans une étude systématique réalisée en 2013 [1], les résultats suggèrent qu’une thérapie physique pourrait réduire les crises d’hyperphagie et améliorer le poids d’individus souffrant de boulimie.

Si vous souhaitez pratiquer seul

Afin d’éviter les compulsions alimentaires, il convient de ne pas adopter un régime contenant trop de restrictions puisque celles-ci augmentent la fréquence des crises. Beaucoup d’individus souffrant de troubles alimentaires présentent un trouble de la sensation de satiété. Vous pouvez travailler sur cette sensation de satiété en mastiquant les aliments plus longtemps et en vous focalisant sur leur goût et leur texture afin de manger en pleine conscience.

 

Si vous êtes en surpoids, vous pouvez remplacer le sucre par de la stévia, qui est une plante sucrante n’apportant aucune calorie.

Bibliographie

[1] Vancampfort, D., Vanderlinden, J., De Hert, M., Adamkova, M., Skjaerven, L. H., CatalánMatamoros, D.,… & Probst, M. (2013). « A systematic review on phy

  • White Instagram Icon

Contact : 

Address

500 Terry Francois Street

San Francisco, CA 94158

logoAID HD.jpg