CHIROPRAXIE

& LE STRESS ET L’ANXIÉTÉ 

Pourquoi utiliser la chiropraxie pour les troubles de l’anxiété et le stress?

D’une part, la chiropratique va pouvoir soigner les effets du stress et de l’anxiété sur le corps. En effet, le stress peut se manifester par des tensions ou des douleurs (mal de dos, torticolis, migraines…) qui peuvent devenir chroniques et très handicapantes au quotidien. Le chiropracteur va observer son patient puis le palper afin d’identifier les zones bloquées. Le but sera ensuite de libérer ces zones tout en agissant à distance sur le système nerveux et en le rééquilibrant à l’aide de réajustements de la colonne vertébrale principalement.

 

D’autre part, une séance en chiropraxie entraîne généralement un grand relâchement et une détente musculaire profonde, ce qui favorise un apaisement à la fois physique et mental.

Chiffres clés tirés des études

Dans une publication scientifique sortie en 1988 [1], les chercheurs ont examiné les effets d’ajustements chiropratiques de la colonne thoracique sur l’anxiété et la pression artérielle de vingt-et-un patients. Les participants ont été divisés en trois groupes : un groupe traitement actif, un groupe traitement placebo et un groupe traitement avec absence de contrôle du traitement.

 

D’après les résultats, la tension artérielle des participants du groupe ayant suivi les soins chiropratiques a diminué significativement, alors que cette diminution n’a pas été observée dans le groupe traitement sans contrôle et dans le groupe placebo. De plus, l’anxiété des participants a diminué de façon significative chez les participants ayant suivi des séances de chiropraxie avec et sans contrôle. En revanche, une étude réalisée en 2002 sur des individus asymptomatiques a montré que le traitement chiropratique n’avait pas entraîné une réduction du taux de cortisol salivaire, le cortisol étant l’hormone du stress [2].

Si vous souhaitez pratiquer seul

La chiropratique est une discipline très technique et il est nécessaire que la zone perturbant l’équilibre du système nerveux autonome soit identifiée par un spécialiste. C’est pourquoi nous ne pouvons pas vous recommander des exercices d’auto pratique en chiropraxie.

Bibliographie

[1] Yates, R. G., Lamping, D. L., Abram, N. L., & Wright, C. (1988). « Effects of chiropractic treatment on blood pressure and anxiety: a randomized, controlled trial ». Journal of manipulative and physiological therapeutics, 11 (6), 484-488.

[2] Whelan T.L., Dishman J.D., Burke J., Levine S., Sciotti V. (2002), « The effect of chiropractic manipulation on salivary cortisol levels », in J Manipulative Physiol Ther. ; 25(3):149-53.

  • White Instagram Icon

Contact : 

Address

500 Terry Francois Street

San Francisco, CA 94158

logoAID HD.jpg